1- VISION

Paroles :

yubi o tsutau kankaku sae mo
hirogatte iku kurayami o nazoru
iki o hisome shizumi kondeha
tsugi no hikari motometeiru dake

awaku nijimu maboroshi no izanai
deepness sorrow

tooku ima ha nakushita mama no
juu uutsusu seijaku no sora
touka subete ano hi no sama ni yume no naka de
eien o terashiteite

kehai mo naku kuri kaesareru
koe ha sotto hibiki afuredasu
sashikomu VISION
koboreru kioku
kawarazu tada itami o nagashite

yoru ni ochiru fukai yami he to
samayou sekai maboroshi no senritsu
semaru kage ga toki o tsumuide shinaishite ha tadayou

tooku ima ha nakushita mama no
juu uutsusu seijaku no sora
touka subete ano hi no sama ni yume no naka de
eien o terashiteite

Traduction :

Même le sens aussi se propage par le doigt
Les ténèbres étendus suivent
Le souffle caché et dissimulé
Recherche seulement la prochaine lumière

Il n’y a pas de moment crucial où l’illusion se trouble faiblement
deepness sorrow (profonde tristesse)

Le lointain présent souvent perdu du
Silencieux ciel qui projette la liberté
En quelque sorte tout, à la manière de ce jour là, à l’intérieur de ce rêve l’éternel brille.

Les signes aussi ne seront pas répétés
Petit à petit la voix sort débordante
Insérer VISION
Souvenir débordant
Sans pourtant changer la douleur s’écoule

Vers les profondes ténèbres tombées à la nuit
Erre dans le monde la mélodie du rêve
L’ombre approchante qui suit le temps erre

Le lointain présent souvent perdu du
Silencieux ciel qui projette la liberté
En quelque sorte tout, à la manière de ce jour là, à l’intérieur de ce rêve l’éternel brille.


2- replay

Paroles:

nazoru hada
shita wo hawasete iku
… koboreru koe
toke dasu shintai ni
karanda yubi motomeru ai
anata no kaori daiteitai

mune no oku de hibiku itoshisa ni
yume ga azawarau

kuchizuke
still in your replay
chikaku ni kanjitai
sono mama close to you
zutto anata wo
utsushiteitai

okizari no ondo
tadayou ha shagi koe ni
mada testsunasa yureteiru
kubisuji no yakusoku dake ja
tsunagi tomete ha okenai kara

semete uso o tsuite
aishiteiru… to
yume ni mayowasete…

kuchizuke
still in your replay
majiri au yoru ni ha
kono mama
falling to heaven
anata ni hatetai

kuchizuke
still in your replay
chikaku ni kanjitai
sono mama close to you
zutto anata wo
utsushiteitai

Traduction:

La peau tracée
Faire glisser la langue
… La voix escapée
Dans le corps se dissous en sortant
Le doigt enveloppé recherche l’amour
(Je) voudrais embrasser ton odeur

Par l’intérieur de la poitrine résonne pour l’être aimé
Le rêve ridiculise

Le baisé
still in your replay
(Je) veux te sentir proche
Sans changement close to you
Tu veux toujours
Te refléter

La désertion de la température
Flotter est pour la voix hirsute
Encore secouée misérablement
Ce n’est pas la règle de la nuque
Comme (il) ne peux pas (l’)attacher

Au moins cela concerne un mensonge
(Je t’)aime… et
(Me) perd dans le rêve….

Le baisé
still in your replay
Dans la nuit mélangée
Cela reste
falling to heaven
(Je) veux te finir

Le baisé
still in your replay
(Je) veux te sentir proche
Sans changement close to you
Tu veux toujours
Te refléter

Analyse/Résumé:

replay racontre l’histoire d’un homme fou d’amour qui s’imagine ou désirerai tuer (« désertion de la température » = la température qui baisse signifie la mort d’un être vivant) la personne qu’il aime en l’étranglant (« la voix hirsute », « secouée misérablement », « nuque ») pour l’avoir toujours près de lui car il ne peut l’attacher et l’empêcher de partir.

Premium WordPress Themes